Case Studies
March 17, 2020

Case #

2020.02

Innovation partenariale et ancrage territorial : faire d’un opérateur urbain une plateforme de la société zéro carbone

La mission « Exploration sous les radars » est née d’une conviction : pour qu’une transition s’opère réellement à l’échelle des villes, nous devons inventer de nouvelles manières de collaborer et de « faire partenariat ». C’est avec ce parti-pris fort que nous avons travaillé à connecter le grand groupe GRDF avec les acteurs de la transition écologique qui passent « sous les radars », de façon à créer de la valeur sur les territoires.

Préfigurer de nouvelles façons de « faire partenariat »

GRDF est le principal gestionnaire des réseaux de gaz naturel en France, la troisième source d’énergie thermique la plus utilisée au monde et dont les principaux producteurs sont les Etats-Unis et la Russie. C’est une cause non négligeable d’émission de gaz à effet de serre, et une énergie fossile qui sera entièrement utilisée d’ici la fin du siècle. Le biogaz est quant à lui obtenu par méthanisation : un processus biologique qui transforme la matière organique (issue des déchets des ménages par exemple) pour produire de l’énergie renouvelable ainsi qu’un résidu pouvant servir la fertilisation des sols et des cultures. Un fois purifié, ce biogaz peut-être injecté dans le réseau de gaz ou être utilisé comme carburant pour le transport. 

À horizon 2030, GRDF s’est fixé un objectif ambitieux :  30% de gaz vert ou biogaz dans son réseau, contre 0,1% aujourd’hui. Pour le grand groupe, cela suppose de réorienter sa stratégie d’entreprise et d’aller à la rencontre de nouvelles parties prenantes. D’autant qu’aux objectifs en termes de biogaz s’ajoutent des débats autour de la notion de  sobriété énergétique. En plus de transformer le gaz en gaz vert, il faut que l’on consomme moins, et donc que moins de gaz circule dans le réseau.

Ce changement de récit et de posture au sein de GRDF représente une opportunité unique pour se réinventer et réaliser son ambition de se positionner en tant que « plateforme de la société zéro carbone » sur les territoires. Comment accompagner cette transformation ? Quelles nouvelles manières d’interagir imaginer à l’échelle locale, pour créer de la valeur sur les territoires et accélérer la transition écologique ? C’est pour répondre à ces enjeux qu’est née la démarche « Exploration sous les radars » : une méthodologie de mobilisation d’écosystèmes permettant de préfigurer de nouvelles formes de relations partenariales. 


Pour GRDF, les objectifs de cette démarche étaient les suivants :

À ces objectifs, nous avons ajouté les nôtres : 

GRDF a fait appel à Ouishare car l’entreprise a reconnu chez nous un certain nombre de savoir-faire nécessaires à la bonne réalisation de cette mission. Tout d’abord, notre capacité à connecter des mondes qui se connaissent mal, se parlent peu et assurer un rôle d’intermédiaire neutre et souple jusqu’à la création de communautés d’intérêt. Aussi, notre aptitude à ouvrir la voie à des formes de collaboration singulières, basées sur la confiance et le temps long et allant au delà des flux financiers. Enfin, le réseau associatif de Ouishare constituait une force : des relais locaux qui facilitent la rencontre avec les bonnes personnes dans plusieurs villes de France, une bonne connaissance des sujets de la transformation urbaine tels que le mouvement Fab City, les tiers lieux ou l’économie collaborative.

Révéler les écosystèmes 

La méthodologie “Exploration sous les radars” a été appliquée sur 4 territoires pilotes (Metz Métropole, Métropole de la Rochelle, Communauté de communes de Chinon et le Puy de Dôme) ainsi que sur 8 territoires de duplication (Toulouse Métropole, Angers Loire Métropole, Grand Nancy Métropole, Commune d’Évry Courcouronnes, Orléans Métropole, Rouen Métropole, Marseille et Métropole de Saint-Etienne). Elle consistait à accompagner à la fois l’équipe du siège et les équipes locales de GRDF dans la poursuite des objectifs précités, sur une durée de 4 puis 5 mois respectivement. 

Pour ce faire, nous avons :

Cartographie des acteurs réalisée par Ouishare pour GRDF La Rochelle
Cartographie des tendances réalisée par Ouishare pour GRDF La Rochelle

Ces résidences nous ont permis à la fois de rencontrer les acteurs locaux identifiés lors de nos recherches préalables, d’affiner nos cartographies et de comprendre les jeux d’acteurs. Ces rencontres se sont faites sans les équipes de GRDF, afin d’assurer notre rôle de tiers de confiance vis-à-vis des acteurs locaux. 

Chaque déplacement a donné lieu à une demie-journée d’atelier avec les équipes locales de GRDF, deux invités externes de leur choix et une à deux personnes du siège. Lors de ces ateliers, nous avons co-construit les cartographies d’écosystème local de GRDF dans le cadre d’une projection à six mois, sur la base de l’ensemble des documents réalisés en amont et grâce à la méthodologie Platform Design Toolkit.

Canevas d’écosystème stratégique réalisé par Ouishare pour GRDF La Rochelle 

Nous avons rédigé des préconisations contextualisées, terrain par terrain, pour mobiliser GRDF sur des initiatives répondant à des enjeux locaux (les « tendances émergentes ») et en collaboration avec les écosystèmes d’acteurs du territoire. Pour chaque préconisation, nous avons proposé des actions à mettre en place sous 15 jours et sous 6 mois.


L’accompagnement spécifique au terrain de La Rochelle visait à une autonomisation complète des équipes locales, jusqu’à voir aboutir la création d’une communauté d’intérêt sur ces sujets de transition. Pour ce territoire, l’ambition consiste à poser les bases d’un « Laboratoire d’expérimentation de la politique nationale sur les objectifs RSE de GRDF ». À ce jour, 15 personnes de l’entreprise se sont lancées dans une communauté d’intérêt sur ce sujet. 

Miser sur la confiance et le lâcher prise

Notre collaboration avec les équipes de GRDF, tant au siège qu’en local,  a été dans sa globalité une invitation à l’ouverture, à faire un “pas de côté”. Voici quelques apprentissages qui représentent selon nous les points indispensables de la réussite de la méthodologie : 

Nous avons su, tant chez GRDF que chez Ouishare, installer dès le départ un cadre de confiance, indispensable à l’expérimentation : d’une part de notre côté, pour prendre du recul face à la crainte du greenwashing et d’autre part chez le grand groupe pour s’être lancé dans une expérimentation sans objectifs de résultat. L’accompagnement fourni était “clé en mains”, les équipes de GRDF se sont laissées guider en faisant totalement confiance au processus. C’est grâce à ce cadre de confiance mutuelle ainsi qu’au lâcher prise que la rencontre avec des acteurs de la transition, parfois très éloignés des coeurs de métiers de GRDF, a pu fonctionner.

“On a confié les clés de la maison à Ouishare, au départ des inconnus, pour aller rencontrer les élus et autres acteurs locaux sur notre territoire. Pour faire ça, il a fallu leur faire confiance et ne pas avoir peur” Renaud Francomme, Directeur territorial

Dans le travail des cartographies d’acteurs et de tendances, ainsi que dans la définition des préconisations, nous avons eu à coeur de laisser une place importante à l’intuition et au sensible. Bien que la mission ait  été dupliquée, cet aspect de la méthodologie nous a permis d’imaginer des actions toujours au plus près des réalités de terrain et des individus porteurs d’initiatives, de ne pas être « hors sol ». Cette attention aux individus rencontrés, mais aussi aux équipes locales, nous apparaît comme essentielle pour adapter et réussir ces démarches d’ouverture.

Mettre en place une démarche partenariale innovante et vertueuse nécessite une intention mobilisatrice forte. Pour ce faire les équipes locales doivent être volontaires et incarner le projet. C’est dans cette perspective, nous avons encouragé les équipes locales de GRDF à recevoir des invités extérieurs lors des temps d’atelier. Cette ouverture permet aussi bien d’augmenter la mobilisation autour de la démarche que de resserrer les relations partenariales entre GRDF et ses interlocuteurs locaux. 

Rendre tangible pour faciliter l’appropriation et faire rayonner

Nous pensons que l’ambition de l’« Exploration sous les radars »  réside tant dans sa capacité à acculturer l’entreprise à l’ouverture et la proactivité sur les sujets de transition que dans la mise en place concrète des partenariats préconisés à l’échelle locale. Rendre tangibles les bénéfices de cette ouverture et de ces défrichages constitue un élément clé pour l’appropriation de la démarche.

Par ailleurs, les 80 acteurs rencontrés sur les 12 territoires d’étude ont mis en évidence des nouvelles dynamiques : redynamisation des centres bourgs, habitat participatif, design et politiques publiques …   Nous pensons continuer  à défricher ces émergences, qui nous font grandir en tant que collectif et qui constituent des sujets, parfois encore très localisés mais porteurs de beaucoup de sens et d’impact. 

Enfin, nous voulons faire rayonner l’exploration et ses enseignements au delà de nos murs. C’est de cette manière que nous espérons faciliter l’émergence de nouvelles façons de “faire partenariat” et de “faire ensemble” et ainsi, contribuer à accélérer la transition des territoires. 


Pour plus d’informations sur cette mission, vous pouvez contacter clothilde@ouishare.net, mathieu@ouishare.net et margot@ouishare.net

Thank you! Your subscription has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form... You might already have signed up ?