Inside Ouishare
April 19, 2018

Les défis de communication d’une organisation émergente

Penser l’utilisation de la marque et la représentation en ligne d’un réseau ouvert tel que Ouishare, c’est aller se frotter de très près au fonctionnement et dynamiques de l’organisation. Ouishare s’est développé rapidement parce qu’il est facile d’y contribuer et de s’emparer de la marque pour mener ses projets. Chaque communauté est différente et crée de la valeur à sa manière. Comment alors se présenter en ligne sous le même étendard ? Comment protéger la marque tout en la gardant accessible ?

Faire du site la voix du réseau : rassembler et permettre différents modes d’expressions

Le propre d’un réseau décentralisé est de se construire de manière très organique. Dans le cas de Ouishare,  l’écosystème en ligne s’est développé en miroir. La jungle serait une bonne analogie : car chaque projet donne lieu à un nouveau site, et chaque communauté développe son propre mode de communication.

Ce nouveau site est l’issu d’un travail d’élagage et de structuration du contenu Ouishare disponible en ligne. Il y a d’une part le contenu fixe qui est la structure minimum pour nous présenter mais qui ne dit pas grand chose du bouillonnement de la communauté. Pour cela, il y a le contenu que nous qualifierons de “vivant” : les événements que nous organisons, les experts et entrepreneurs que nous rencontrons ainsi que les projets que nous documentons. Ce contenu, disponible en langues locales, raconte ce qui se passe dans le réseau au jour le jour.

Nous souhaitons que ce site devienne un lieu ressource pour tous ceux qui souhaitent avec nous questionner les transformations de la société, explorer les émergences et penser des solutions nouvelles qui viennent traiter les causes profondes des crises actuelles.

Il était très important pour nous de mettre en avant le contenu vivant : ce qui se pense, ce qui fait, ce qui se dit dans notre écosystème et dans tous les pays où Ouishare est présent.

Ce travail vient compléter celui réalisé pour sortir OpenSource Ouishare fin 2017 qui documente en détail la manière dont le réseau se structure et s’organise.

Construire une marque en réseau : poser le cadre et faciliter l’appropriation

Dans un réseau décentralisé, le besoin d’appropriation est prononcé autant que la capacité à prendre des initiatives. Le résultat dans un réseau ouvert tel que Ouishare ? Faute d’outils de communication, chacun emploie sa débrouillardise pour répondre à ses besoins et agrémente sa production de sa créativité. L’ouverture et l’adaptabilité sont des forces du réseau. C’est ce qui permet à Ouishare d’être pertinent à Quito comme à Montréal. Quel est alors le revers de la médaille ? Un risque d’affaiblissement de la marque : faute de cadre, la marque s’expose à un manque de cohérence dans son utilisation.

Il faut donc un subtil dosage de lâcher prise et d’encadrement pour que ce précieux atout immatériel soit au service de l’organisation. Par cette refonte graphique et des outils de communication, il fallait donc créer des outils suffisamment fonctionnels pour garantir leur adoption ainsi qu’une apparence dont on serait fier et que l’on aurait envie d’utiliser, de respecter.

Il s'agit réconcilier marque forte et besoin d’expression, c’est-à-dire créer un cadre fonctionnel qui permet à la créativité de continuer de s’exprimer.

Les outils mis en place sont la structure minimum pour permettre à ceux qui sont là depuis longtemps tout comme à ceux qui contribuent ponctuellement d’utiliser la marque intelligemment.

Our Brandbook by Pepperclip Studio
Notre Brandbook par Pepperclip Studio

Et sans nul doute, les projets originaux que nous continuerons de mener avec l’organisation sont la meilleure chose que l’on puisse souhaiter pour la réputation de Ouishare. Prenons donc le prétexte de cette nouvelle communication pour célébrer les aventures passées et celles à venir : un festival international à Barcelone en octobre, un lieu d’exploration et d’expérimentation du Grand Paris à Bagnolet, la suite de l’étude Sharitories et des événements de la communauté sur 3 continents. Pour construire la suite, rejoignez-nous sur nos prochains événements !

Les défis de communication d’une organisation émergente

by 
Hélène Vuaroqueaux
Inside Ouishare
April 18, 2018
Share on

Penser l’utilisation de la marque et la représentation en ligne d’un réseau ouvert tel que Ouishare, c’est aller se frotter de très près au fonctionnement et dynamiques de l’organisation. Comment se présenter en ligne sous le même étendard ? Comment protéger la marque tout en la gardant accessible ?

Penser l’utilisation de la marque et la représentation en ligne d’un réseau ouvert tel que Ouishare, c’est aller se frotter de très près au fonctionnement et dynamiques de l’organisation. Ouishare s’est développé rapidement parce qu’il est facile d’y contribuer et de s’emparer de la marque pour mener ses projets. Chaque communauté est différente et crée de la valeur à sa manière. Comment alors se présenter en ligne sous le même étendard ? Comment protéger la marque tout en la gardant accessible ?

Faire du site la voix du réseau : rassembler et permettre différents modes d’expressions

Le propre d’un réseau décentralisé est de se construire de manière très organique. Dans le cas de Ouishare,  l’écosystème en ligne s’est développé en miroir. La jungle serait une bonne analogie : car chaque projet donne lieu à un nouveau site, et chaque communauté développe son propre mode de communication.

Ce nouveau site est l’issu d’un travail d’élagage et de structuration du contenu Ouishare disponible en ligne. Il y a d’une part le contenu fixe qui est la structure minimum pour nous présenter mais qui ne dit pas grand chose du bouillonnement de la communauté. Pour cela, il y a le contenu que nous qualifierons de “vivant” : les événements que nous organisons, les experts et entrepreneurs que nous rencontrons ainsi que les projets que nous documentons. Ce contenu, disponible en langues locales, raconte ce qui se passe dans le réseau au jour le jour.

Nous souhaitons que ce site devienne un lieu ressource pour tous ceux qui souhaitent avec nous questionner les transformations de la société, explorer les émergences et penser des solutions nouvelles qui viennent traiter les causes profondes des crises actuelles.

Il était très important pour nous de mettre en avant le contenu vivant : ce qui se pense, ce qui fait, ce qui se dit dans notre écosystème et dans tous les pays où Ouishare est présent.

Ce travail vient compléter celui réalisé pour sortir OpenSource Ouishare fin 2017 qui documente en détail la manière dont le réseau se structure et s’organise.

Construire une marque en réseau : poser le cadre et faciliter l’appropriation

Dans un réseau décentralisé, le besoin d’appropriation est prononcé autant que la capacité à prendre des initiatives. Le résultat dans un réseau ouvert tel que Ouishare ? Faute d’outils de communication, chacun emploie sa débrouillardise pour répondre à ses besoins et agrémente sa production de sa créativité. L’ouverture et l’adaptabilité sont des forces du réseau. C’est ce qui permet à Ouishare d’être pertinent à Quito comme à Montréal. Quel est alors le revers de la médaille ? Un risque d’affaiblissement de la marque : faute de cadre, la marque s’expose à un manque de cohérence dans son utilisation.

Il faut donc un subtil dosage de lâcher prise et d’encadrement pour que ce précieux atout immatériel soit au service de l’organisation. Par cette refonte graphique et des outils de communication, il fallait donc créer des outils suffisamment fonctionnels pour garantir leur adoption ainsi qu’une apparence dont on serait fier et que l’on aurait envie d’utiliser, de respecter.

Il s'agit réconcilier marque forte et besoin d’expression, c’est-à-dire créer un cadre fonctionnel qui permet à la créativité de continuer de s’exprimer.

Les outils mis en place sont la structure minimum pour permettre à ceux qui sont là depuis longtemps tout comme à ceux qui contribuent ponctuellement d’utiliser la marque intelligemment.

Our Brandbook by Pepperclip Studio
Notre Brandbook par Pepperclip Studio

Et sans nul doute, les projets originaux que nous continuerons de mener avec l’organisation sont la meilleure chose que l’on puisse souhaiter pour la réputation de Ouishare. Prenons donc le prétexte de cette nouvelle communication pour célébrer les aventures passées et celles à venir : un festival international à Barcelone en octobre, un lieu d’exploration et d’expérimentation du Grand Paris à Bagnolet, la suite de l’étude Sharitories et des événements de la communauté sur 3 continents. Pour construire la suite, rejoignez-nous sur nos prochains événements !

by 
Hélène Vuaroqueaux
Inside Ouishare
April 18, 2018

Les défis de communication d’une organisation émergente

by Fernanda Marin
Hélène Vuaroqueaux
Inside Ouishare
Share on

Penser l’utilisation de la marque et la représentation en ligne d’un réseau ouvert tel que Ouishare, c’est aller se frotter de très près au fonctionnement et dynamiques de l’organisation. Comment se présenter en ligne sous le même étendard ? Comment protéger la marque tout en la gardant accessible ?

Penser l’utilisation de la marque et la représentation en ligne d’un réseau ouvert tel que Ouishare, c’est aller se frotter de très près au fonctionnement et dynamiques de l’organisation. Ouishare s’est développé rapidement parce qu’il est facile d’y contribuer et de s’emparer de la marque pour mener ses projets. Chaque communauté est différente et crée de la valeur à sa manière. Comment alors se présenter en ligne sous le même étendard ? Comment protéger la marque tout en la gardant accessible ?

Faire du site la voix du réseau : rassembler et permettre différents modes d’expressions

Le propre d’un réseau décentralisé est de se construire de manière très organique. Dans le cas de Ouishare,  l’écosystème en ligne s’est développé en miroir. La jungle serait une bonne analogie : car chaque projet donne lieu à un nouveau site, et chaque communauté développe son propre mode de communication.

Ce nouveau site est l’issu d’un travail d’élagage et de structuration du contenu Ouishare disponible en ligne. Il y a d’une part le contenu fixe qui est la structure minimum pour nous présenter mais qui ne dit pas grand chose du bouillonnement de la communauté. Pour cela, il y a le contenu que nous qualifierons de “vivant” : les événements que nous organisons, les experts et entrepreneurs que nous rencontrons ainsi que les projets que nous documentons. Ce contenu, disponible en langues locales, raconte ce qui se passe dans le réseau au jour le jour.

Nous souhaitons que ce site devienne un lieu ressource pour tous ceux qui souhaitent avec nous questionner les transformations de la société, explorer les émergences et penser des solutions nouvelles qui viennent traiter les causes profondes des crises actuelles.

Il était très important pour nous de mettre en avant le contenu vivant : ce qui se pense, ce qui fait, ce qui se dit dans notre écosystème et dans tous les pays où Ouishare est présent.

Ce travail vient compléter celui réalisé pour sortir OpenSource Ouishare fin 2017 qui documente en détail la manière dont le réseau se structure et s’organise.

Construire une marque en réseau : poser le cadre et faciliter l’appropriation

Dans un réseau décentralisé, le besoin d’appropriation est prononcé autant que la capacité à prendre des initiatives. Le résultat dans un réseau ouvert tel que Ouishare ? Faute d’outils de communication, chacun emploie sa débrouillardise pour répondre à ses besoins et agrémente sa production de sa créativité. L’ouverture et l’adaptabilité sont des forces du réseau. C’est ce qui permet à Ouishare d’être pertinent à Quito comme à Montréal. Quel est alors le revers de la médaille ? Un risque d’affaiblissement de la marque : faute de cadre, la marque s’expose à un manque de cohérence dans son utilisation.

Il faut donc un subtil dosage de lâcher prise et d’encadrement pour que ce précieux atout immatériel soit au service de l’organisation. Par cette refonte graphique et des outils de communication, il fallait donc créer des outils suffisamment fonctionnels pour garantir leur adoption ainsi qu’une apparence dont on serait fier et que l’on aurait envie d’utiliser, de respecter.

Il s'agit réconcilier marque forte et besoin d’expression, c’est-à-dire créer un cadre fonctionnel qui permet à la créativité de continuer de s’exprimer.

Les outils mis en place sont la structure minimum pour permettre à ceux qui sont là depuis longtemps tout comme à ceux qui contribuent ponctuellement d’utiliser la marque intelligemment.

Our Brandbook by Pepperclip Studio
Notre Brandbook par Pepperclip Studio

Et sans nul doute, les projets originaux que nous continuerons de mener avec l’organisation sont la meilleure chose que l’on puisse souhaiter pour la réputation de Ouishare. Prenons donc le prétexte de cette nouvelle communication pour célébrer les aventures passées et celles à venir : un festival international à Barcelone en octobre, un lieu d’exploration et d’expérimentation du Grand Paris à Bagnolet, la suite de l’étude Sharitories et des événements de la communauté sur 3 continents. Pour construire la suite, rejoignez-nous sur nos prochains événements !

by 
Hélène Vuaroqueaux
Inside Ouishare
Thank you! Your subscription has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form... You might already have signed up ?